Contact

Tianjin Hentaiboyu int ' l Trading Co., Ltd.

Add.:Pilot Free Trade Zone, Tianjin, 300308, Chine

Contact: M. Frank Zhu

Skype : militaryuniform

Tél & WhatsApp : +8613302019738

Courriel : frank@hengtai-boyu.com

Botte de Combat de Style Français

Bottes de combat de l'armée Français sont surnommés « rangers » en raison de leur ressemblance avec l'américain de 43 M modèle. Depuis la fin de la 2ème guerre mondiale, trois modèles ont été fabriqués. Le premier modèle était basé sur les 1952 bottines combats sur lequel un brassard de montantes en cuir avec deux clips ont été ajoutés. Elle a été faite de robuste mais en cuir vachette couleur brun très raide. On l'appelait « brodequin à boudins attenante Mle 1952 » et a été largement diffusée de 1956, en priorité pour les troupes aéroportées, engagés en Algérie. En 1961, une version simplifiée a été introduite, le coffre et le brassard en cuir réalisés en une seule pièce. En 1965, une nouvelle version du modèle de 1961 a été introduite en cuir grainé noir éclairé plus souple que celui d'origine. Leurs semelles sont d'un type moulé directement. En 1986, un modèle transitoire avec lacets et étanchéité renforcée a été expérimenté avec sous la désignation « bottes de combat modèle F 2" mais n'est pas adoptés. Les deux premiers modèles devaient être noirci avec vernis colorés de graisse et de la chaussure. Ils ont été délivrés à des soldats Français ; y compris les légionnaires étrangers, jusqu'au début des années 1990 et se trouvaient alors dans le magasin en cas de conflit. Beaucoup d'entre eux ont été libérés sur le marché après que la gendarmerie a chuté à la mission de défense territoriale au début du XXIe siècle. Un modèle d'hiver, avec lacets et une doublure en Gore-Tex a été introduit en 1998. Le troisième modèle et un modèle d'hiver sont toujours en service dans l'armée Français mais sont progressivement remplacées en fonctionnement par bottes Meindl plus modern.